Les bébés 2008 Index du Forum

Les bébés 2008
Site des bébés a naître en mai 2008 

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 
 


Manon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les bébés 2008 Index du Forum -> La grossesse -> La grossesse, grande joie et petites frayeurs -> Tous les CR de naissance
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marina.M1


Hors ligne

Inscrit le: 16 Mai 2008
Messages: 26

MessagePosté le: Jeu 5 Juin - 22:14 (2008)    Sujet du message: Manon Répondre en citant

Comme promis voici un petit compte rendu de mon accouchement du 23 mai :

8h30 : Comme convenu la veille au téléphone, nous arrivons à la maternité. Là, après un rapide examen, on m'annonce que malgré les 48h de répit qu'on m'a laissé pour donner une chance à ma puce de venir naturellement, n'on servit à rien, mon col, n'a pas bougé d'un pouce depuis le dernier examen.

Sur cette nouvelle, on m'installe dans ma chambre ou je dois effectuer une douche à la bétadine et ou je dois patienter jusqu'à ce que l'on vienne me chercher.

10h : On m'installe dans une salle d'accouchement et l'on me pose le monitoring. Ma puce bouge beaucoup, à croire qu'elle sent que quelque chose se prépare.

10h30 : Le monitoring étant bon, on m'installe afin de m'appliquer le gel destiné à faire travailler mon col en me provoquant des contractions. Après cela, on me ré-installe le monito et me voici parti pour 2h d'attente. Au fil des minutes, je sens que le gel commence à agir. Et en effet, le monito me le confirme, de petites contractions régulières font leurs apparitions, puis elles commencent à prendre un peu plus d'importance au fil du temps.


12h30 : On m'ote le monito et comme les contractions sont encore bien supportables, on me raccompagne à ma chambre où j'ai la surprise d'y découvrir un superbe bouquet de roses. C'est mon chéri qui pendant que j'étais en salle d'accouchement, est parti s'aérer (il est pas très patient
)et à penser à moi.
. On me sert à manger et mon chéri me rejoint avec son repas acheté à l'extérieur. Nous mangons en tête à tête et nous mettons à imaginer, comment sera désormais notre vie à 4.
Après cela, mathieu commence une petite sieste, tandis que moi, je regarde tranquillemen la télévision. Enfin, quand je dis tranquillement, j'abuse un peu, il se trouve que les contractions ont gagné en intensité et qu'elles commencent vraiment à être douloureuse tout en étant quand même supportable enfin difficilement quand je suis allongée, du coup je reste debout ou assise.

15h30 : Je sonne pour qu'on vienne m'examiner car je commence à croire qu'on m'a oublié, je n'ai vu personne depuis 12h30.

Enfin, une sage femme arrive, elle m'examine et me pose le monitoring que j'ai de plus en plus de mal à supporter, vu qu'il faut rester allongé et que les contractions je ne les supporte que de moins en moins dans cette position. Je patiente et attends avec impatience qu'elle me dise que mon col à bougé avec toutes ces contractions de plus en plus douloureuses. Eh bien non, elle m'annonce que mon col est au même point!!!
mais que c'est normal que les contractions ne sont pas encore assez fortes. Et puis quoi encore, c'est pas elle qui les a!
Il faut dire que l'on m'a prévenu que quand déclenche un accouchement, le gel provoque des contractions beaucoup plus fortes et violentes que dans le cas d'un accouchement naturel.

17h00 : J'ai envie d'aller à la selle mais n'y arrive pas, je sonne pour que l'on me donne quelque chose, vu que je n'y suis pas allé depuis 2 jours mais la sage femme me répond que c'est les contractions qui font croire que j'ai envie et du coup elle ne me donne rien!!! ( je précise, ça a sa petite importance)

18h30 : J'ai de plus en plus mal, la sage femme vient m'examiner et là miracle elle me dit que mon col est effacé et que je suis ouverte à 2 et que je tiendrais vraisemblablement ma puce dans mes bras d'ici ce soir. Elle me repose le monito et me demande ce que je veux pour diner, je lui répond soupe et dessert.Point! Manquerai plus que je vomisse mon repas pendant l'accouchement!
. Le monito est très dur à supporter, je me tortille dans tout les sens et suis obligé de sonner au bout de la demi heure, de peur que l'on m'oublie. Ouf, la sage femme ne tarde pas et je peux enfin me remettre dans la position que j'affectionne pour supporter mes contractions, c'est à dire assise; car dorénavant même la position debout ne me convient plus, je sens mes jambes flenchés légerement dans cette position et j'ai de grosses douleurs dans le bas ventre, limite supportable.

19h : Je dîne comme je peux avec mon homme qui commence à trouver ça long.

20h50 : Mon homme et moi, nous apprêtons à faire le test du code de la route sur tf1, en attendant que les choses bougent. Je lui fais savoir que j'ai la bizarre impression que mes contractions sont de plus en plus éloignés, ce qui m'inquiète, j'ai peur que le travail ne stoppe et que ça finisse par une césarienne. Je décide d'attendre un peu avant d'appeler quelqu'un, au cas où.

21h30 : C'est la publicité, mon homme part se griller une cigarette et moi pendant ce temps là, je décide d'appeler la sage femme pour lui faire part de mon inquiétude. Elle arrive, et là je reste bouche bée et en moi même me dit : "non, pas elle". Je m'explique la sage femme qui vient d'arriver et qui est de garde pour cette nuit, est la sage femme qui lors de mon séjour à la maternité pour océane m'avait fait pleurer, en effet, pour ma première on m'avait conseillé d'appeler à chaque fois que je voulais mettre ma puce au sein qui était ombiliqué, ce que je fis un soir et c'est elle qui est venue, elle m'a à peine regardé et m'a dit d'une voix pas très aimable que c'était bien et que c'était pas la peine de l'appeler pour ça; c'était seulement ma deuxième nuit à la maternité, ça ma un peu casser le moral mais il a fallu qu'elle en rajoute, en effet cette nuit là ma puce ne voulait pas dormir dans son petit berceau, à chaque fois qu'elle s'endormait dans mes bras et que je la couchais, elle se mettais à hurler. J'en pouvais plus cela faisait plus de 3h que ça durait quand elle est arrivée, là elle m'a fait la morale cette conne!!! Elle m'a dit que ma puce faisait des comédies, qu'il fallait que je la laisse pleurer dans son lit, que sinon j'allais en faire une capricieuse, etc... Bref, elle m'a carrément démolie, elle m'a pris ma puce des bras et l'a mise dans son lit, puis est sortie. J'étais au bord des larmes. De plus, entendre ma puce hurler me faisait mal au coeur.
. Heureusement une deuxième sage femme est arrivée, à prise ma fille dans ses bras et m'a rassuré, elle m'a dit de ne pas tenir compte de ce qu'avait dit sa collègue, que tout le monde n'était pas comme elle, qu'un bébé ne faisait pas de caprices avant 6 mois et que si ma puce pleurait, c'est qu'elle avait besoin de sentir mon odeur pour se rassurer. Cette merveilleuse sage femme a su trouver les mots qu'il fallait et je l'en remercie. De plus, c'est elle qui m'a conseillé et montré comment positionner ma puce au lit avec moi pour que je puisse me reposer aussi. Bref, vous imaginer mon désarroi quand je l'ai vu paraître, c'est dingue la mémoire, je me souviens très bien de son visage alors que je ne me souviens pas de celui de la personne qui m'a accouché à océane. Enfin bon, la voilà, elle me demande ce que je veux, je lui fait part de mon inquiétude que j'ai l'impression que mes contractions sont plus éloignées les unes des autres. Elle me dit que ça il faut pas, elle décide de m'examiner, je m'allonge donc et là, elle me dit que si les contractions marche très bien, que je suis ouverte à 3cm, et là elle me pose le monito pour une demi heure et sort. Mon homme revient, je lui fait part de mon désarroi devant le souvenir de cette sage femme et je lui annonce que je suis à 3. Il retrouve le sourire, enfn, on va bientôt faire la connaissance de manon.
La sage femme n'est partie que depuis 2 minutes que je commence sévère à dérouiller, je me dis que finalement je me suis trompé, les contractions sont toujours aussi présente et de plus en plus rapprochées, j'ai dû réver avant!
Je n'arrive plus a supporter les contractions, je commence à pousser des petits cris et là je jette un oeil sur le monito et je crois halluciné, il n'enregistre même pas l'intensité de ma contraction, le tracé monte mais sans plus, alors que quand je n'en n'ai pas, il m'en trouve une plus importante mais modeste tout de même. Je gueule, dis à mon ami, qu'elle est vraiment incompétente ou quoi?
A quoi sa sert de supporter le fait d'être allongé et d'avoir encore plus mal ainsi si ce n'est même pas enregistré!!!


21h45 : ça fait à peine un quart d'heure que j'ai le monito, mais je décide de la rappeler. A quoi bon souffrir ainsi, si c'est même pas enregistré! Elle arrive, je lui fait part de mes commentaires; elle décide comme j'ai mal et que je suis ouverte quand même à 3 cm de m'enmener en salle d'accouchement. Là-bas, elle m'installe et commence son examen, elle m'annonce que je suis ouverte à 5 cm. J'ai gagné 2 cm en l'espace d'un quart d'heure, je suis heureuse, mais contractions ont bien agit. Pendant que je me fait cet reflexion, la sage femme est toujours entre mes cuisses, tout un coup, je sens qu'elle fait quelque chose. Cette conne vient de me percer la poche des eaux sans m'en avertir, de plus elle ne réceptionne même pas le liquide, elle le laisse s'écouler en dessous de moi. J'en reviens pas, je fulmine au fond de moi, à océane la sage femme après m'avoir averti et m'avoir percé ma poche, avait eu au moins la délicatesse de la réceptionner pour pas que je sois trempé!

Ce n'est que le début, après m'avoir donc percé la poche des eaux sans me la dire, les contractions montent encore d'un cran. Moi qui avait bien du mal à les supporter, ne les supporte plus du tout, je réclame la péridurale. Elle me dit qu'elle va appeler l'anesthésiste, qu'il n'est pas dans le service acctuellement. Comme si, elle n'aurait pas pu me demander avant de me percer si je la voudrais! je lui aurais répondu oui, vu que j'en pouvais déjà plus et au moins les contractions n'auraient pas été encore plus insuportables. Mais non, elle n'en n'a fait qu'à sa tête!!!
.
Elle sort de la pièce, referme la porte et me laisse seule avec ma douleur. J'en peu vraiment plus, a chaques contractions je hurle, gesticule dans tout les sens (je suis assise) pour essayer de me soulager. Je supplie pour qu'on vienne me poser la peridurale; ça fait déjà une demi heure que je l'ai demandé et toujours personne! La sage femme ne vient même pas me voir pour me tenir informée. Mon homme commence à s'énerver, se demandant ce que fout l'anesthesite, il faut dire qu'à chaques contractions je lui broie la main et qu'il ne supporte pas de me voir dans cet état. Enfin, j'entends quelqu'un arriver, il est 22h20, je reprends espoir, espoir bien vite envolé, ce n'est que le médecin assisstant l'anesthésite qui vient d'arriver mais sans l'anesthésiste à mon grand desespoir.


22h45 : Enfin l'anesthésiste arrive, c'est une femme et qui s'avère n'être pas très aimable avec moi. On m'installe et me dit de ne pas bouger, plus facile à dire qu'à faire car depuis le temps que j'attends, les contractions sont encore plus fortes et douloureuses. Je fais du mieux que je peux, elle me pique une première fois, c'est bon, seulement voilà en enfonçant le cathéter, elle remarque qu'il va dans un vaisseau ou quelque chose comme ça, du coup elle doit tout retirer. Génial!!

Deuxième essai, elle rate son coup et me pique mal. Je commence à croire qu'elle va jamais y arriver!!! Et la voilà qui se met moitié à gueuler, dit que si sa continue elle va partir. Comme si s'était ma faute à moi et c'est pas elle qui a mal en attendant qu'elle fasse bien son travail.

23h00 : Troisième essai, j'ai de plus en plus de mal, a ne pas bouger, heureusement une auxilliaire de puericulture est là pour me tenir. Bingo, ça y est enfin elle arrive à me la poser, j'ai du produit administré en continu à faible dose et j'ai une pompe pour quand je sens venir la contraction, seulement ça me soulage un peu c'est vrai mais la douleur au niveau de l'aine est toujours très présente. Je suis ouverte à 8 cm quand enfin, la péridurale est posé alors que je l'ai demandé à 5 cm.


23h30 : Soit une demi-heure après la peri, je sens le besoin de pousser et c'est là que revient mon histoire de toilette, j'ai envie d'aller à la selle
. La sage femme arrive, je suis ouverte totalement, on m'installe et je commence à pousser. Contrairement à ma première puce, mes poussées sont efficaces, dû fait de la pleine possession de mes membres. Il faut dire qu'à océane on m'avait posé une peridurale en continu beaucoup trop dosé, je ne pouvais plus bouger mes membres et même après que la sage femme me l'ai retiré 2h avant la poussée, je n'avais pas récupéré toutes mes forces dans ceux-ci, ils étaient flagolant. Mais bon, je m'égare, je disais donc que je pousse efficacement, tellement efficacement que tout un coup, je sens qu'il n'y a pas que la petite qui fait son chemin, vers l'extérieur.
J'ai honte et en même temps, je maudis la sage femme qui a refusé de me donner quelque chose. Mais bon ce qui est fait est fait et ça n'a pas d'incidence sur la descente de ma puce, au contraire me voilà libre d'y aller franco et à la troisième reprise ma puce sort sa tête après une petite épisio, j'arrète de pousser, on lui dégage les bras et là je m'attends à ce qu'on me dise de finir de la sortir comme à océane, mais non, cette conne toujours elle, la sort elle-même, et vous savez ce qu'elle fait de ma puce ? eh bien elle la pose sur moi me direz-vous, eh bien oui mais seulement au lieu de me présenter sa tête, c'est ces fesses qu'elle me met sous le nez!!!
Voilà la première chose que j'ai eu le plaisir de voir de ma puce et quand je fais la reflexion à la femme que je ne vois pas sa tête, elle me dit de patienter. Enfin, on me la retourne et je peux enfin admirer ma petite princesse qui est merveilleuse. Il est 23h45, elle est magnifique, je suis émue et mathieu aussi.
Ensuite, j'attends, j'attends que la sage femme demande à mon ami de couper le cordon, j'avais trouvé cela très symbolique qu'il le fasse à océane, mais malheureusement, je n'aurais pas le plaisir de le voir le faire une seconde fois car vous vous doutez sans doute de ce que je vais dire mais bon allons y, cette conne, eh oui, une nouvelle fois, n'a même pas posé la question à mon ami et la couper elle-même. Je lui fais la reflexion que mon ami voulait le couper, et là elle me dit d'une voix haut perché, "ah bah, il fallait le dire avant" comme si elle aurait pas pu demander!!
. Je suis extrement déçue; décidément que de mauvais souvenir seront liés à cette femme!!!
Mon ami accompagne ma puce pour les examens de routine, pendant que j'expulse le placenta et qu'on me recoud. Suivrons suite à tous cela deux merveilleuses heures passées au corps à corps avec ma puce et son papa présent, avant de retourner au alentour de 1h45, au petit matin du vendredi 24 mai dans ma chambre.


Voilà pour le long, très long compte rendu de mon accouchement





Juste après l'accouchement.


Pendant les soins.


Corps à corps bien mérité.


Deux heures après sa naissance, une fois habillée.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 5 Juin - 22:14 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alison
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2008
Messages: 120
Localisation: Frameries (Mons)

MessagePosté le: Dim 8 Juin - 14:45 (2008)    Sujet du message: Manon Répondre en citant

Quelle courage

 Alison
_________________
Sullivan né le 05 Juillet 2006
&
Chelsy née le 31 Mai 2008


Revenir en haut
Emilie


Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2008
Messages: 91
Localisation: Ille et Vilaine

MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 10:56 (2008)    Sujet du message: Manon Répondre en citant

bravo pour cet accouchement !!!
tu as bien travaillé!
_________________
Maman comblée d'une petite Zélia née le 13 mai 2008


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:03 (2018)    Sujet du message: Manon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les bébés 2008 Index du Forum -> La grossesse -> La grossesse, grande joie et petites frayeurs -> Tous les CR de naissance Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com


Template "Printemps" © Créations Nollizua